4 KPI indispensables pour suivre les statistiques d’un site sur Google Analytics

Suivre le trafic de son site est primordial, mais on ne sait pas toujours par où commencer quand on n’a pas les compétences nécessaires.

Découvrez ou revisitez les bases des KPI sur Google Anlaytics.

1) Le taux de rebond.

Le taux de rebond est un KPI qui envoie un message fort à Google. Il se calcule en mesurant le nombre de visiteurs qui arrivent sur une page de votre site et font une action (clic sur un lien, clic sur un bouton, envoi de formulaire etc…) par le nombre de visiteurs repartant aussitôt sans réaliser aucune action.

Plus le taux est élevé plus c’est mauvais signe ! À l’inverse, un taux de rebond de 0% est un message pouvant dire que les visiteurs sont intéressés par le site qu’ils visitent.

Taux de rebond = Visiteurs faisant une action/Visiteurs sortant x 100

Il faut toutefois être vigilant, car le taux de rebond n’est pas parfait : certains utilisateurs peuvent être intéressés par ce qu’ils lisent sur votre site, mais ne pas réaliser d’actions particulières. En d’autres termes, le temps passé sur un site ne compte pas dans le calcul du taux de rebond.

2 ) Utilisateurs revenant vs utilisateurs nouveaux.

Ce KPI pourrait se traduire par la fidélité des visiteurs à l’égard d’un site. C’est donc un pourcentage entre les deux types d’utilisateurs.

Ce tracking est rendu possible grâce au cookie déposé sur la session de chaque utilisateur.

Malheureusement, il n’est pas parfait, car il ne prend pas en compte :

  • Le multi-device. (l’utilisation de plusieurs appareils).
  • Les visiteurs revenant sur une longue durée (puisqu’il s’agit d’un cookie qui se périme).
  • Les visiteurs utilisant des VPN par exemple.

Il est également faussé par le fait que plusieurs personnes différentes peuvent utiliser le même appareil.

3) La réalisation d’événements.

Il est possible sur Google Analytics de paramétrer de nombreux événements qui vont avoir des objectifs précis :

  • Mesurer le nombre de clics sur un lien.
  • Calculer le pourcentage de scroll moyen.
  • Temps de visite par session.
  • Réalisation de valeurs : Chiffre d’affaires, téléchargement de pdf etc…

Il est intéressant de comparer le nombre de sessions sans interactions donc sans événements par rapport au nombre de sessions avec interactions. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet sur le site : Reachconversion.

Cela permet d’exclure tout le trafic peu qualifié comme les bad bots par exemple qui viennent encombrer vos statistiques.

4) Type d’appareil par pourcentage.

Connaître les types d’appareils utilisés par vos visiteurs est intéressant, car cela va vous permettre de prioriser votre travail d’optimisation. En claire il s’agit soit de desktop soit de mobile et plus rarement de tablettes.

Il peut être à l’inverse révélateur de problèmes de responsive design sur votre site. Par exemple, si les statistiques du mobile sont anormalement mauvaises par rapport à celle du deskop. C’est un exemple parmi tant d’autres que pourra déceler un freelance SEO ayant une expertise dans ce domaine.

Enfin, il faut garder en tête que dans l’absolu toutes les données que vous pourrez trouver dans vos analyses sont intéressantes à partir du moment où vous savez comment les interpréter. Mais dans un premier temps, il est important de se concentrer sur des KPI fiables vous permettant de déduire des tendances globales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation